FeederLine Team – HB9FT

« FeederLine Team – HB9FT » est le nom donné à notre petite association de radioamateurs. A noter qu’une association dont les membres sont tous (pour le moment …) exclusivement de la même famille et radioamateurs n’est pas commun dans nos contrées…

Bien que nous ne soyons actifs que très sporadiquement ou à quelques occasions bien choisies, organiser nos activités sous une entité d’association procure quelques avantages et simplifications. Par ce statut, nous bénéficions également de temps à autres de facilités lors de demandes à des tiers et d’une certaine dynamique de groupe, ceci pour quasi aucune contrainte.

Volontairement minimalistes, nos statuts suffisent tout juste afin d’exister sur le plan administratif. Ceux-ci nous permettent cependant de respecter pleinement le cadre légal requis pour l’attribution d’un indicatif d’association par l’Office fédéral de la communication (Ofcom).

Au fil des années, notre indicatif « HB9FT » s’est décliné en de nombreuses et variées facettes. Dès le début on le retrouve comme SSID de nos « accès point wifi » dont la localisation est clairement improbable.. Il y a aussi notre « backbone » constitué de faisceaux hertziens qui relient en très haut débit des sites et infrastructures géographiquement isolés.

Nous participons quelquefois aux activités de services aux tiers sous la bannière de l’Association Fédérale des Troupes Transmissions (AFTT) section vaudoise. Ces engagements consistent en la mise en place et l’exploitation de grands réseaux radio pour la voix et le data haut-débit lors d’événements sportifs de très grandes envergures.

Ce type d’activités de niche, mises sur pieds parfois avec d’autres groupes tels « Les Geeks » et « L’intergroupe » rencontre un vif succès auprès des participants d’âges parfois très variés. Ces dernières ont également donné lieu à de nombreux échos et engendré une prise de conscience retentissante, parfois jusqu’aux autorités cantonales et fédérales. Tant les moyens que les compétences multidisciplinaires des radioamateurs et de leurs réseaux totalement autonomes sont irremplaçables par exemple en cas de catastrophe.

Dernière mise à jour décembre 2017